Partagez | 
 

 skin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: skin.   Dim 30 Avr - 18:37

Jeene Dune
le xxie siècle sera celui de l'amour multiple, de la polyunion, de la polyfidélité, du polyamour
nom/prénom ▪ jeene, c'est en fait un reningag entre son père et sa mère, la première chose que madame dune demanda à monsieur dune fût s'il voulait un gin tonic. son second prénom est plus commun, c'est celui de sa grand-mère maternelle, victoria. oui, comme la reine. typiquement british. son nom de famille est d'origine irlandaise, puisque c'est de là que vient de son père.  âge/date de naissance ▪ vingt-cinq ans, née le vingt-neuf février de l'année 1992. lieu d'origine/nationalité ▪ c'est dans un hôpital de londres qu'est née la jeune femme, faisant d'elle, tout comme sa mère, une britannique. origines divers ▪ métisse d'une britannique et d'un irlandais, elle n'est pas très éxotique comme mélange, même assez commun. langues parlés ▪ naturellement, anglais, mais jeene sait quelques mots en italien, français et allemand. elle les utilises fréquemment dans ses phrases, mais ne sait pas ce qu'elle dit. vogel est le mot qu'elle utilise le plus fréquemment, ce qui veut simplement dire oiseau en allemand.  études/métier ▪ inspiré par jem, jeene obtint son diplôme de lycée et ne franchit pas le cap de l'université, désireuse de devenir une artiste peintre. revenus financier ▪ ce n'est pas les rêves qui font venir les plats sur une table. lieu de résidence ▪ réponse ici (précisez le quartier). orientation sexuelle ▪ réponse ici. statut civil officiel ▪ pour toujours et à jamais... statut familiale ▪ unique enfant, c'est peut-être pour ça que jeene se croit si spéciale, qu'elle s'imagine comme étant l'unique pont dans l'univers. nb d'enfants ▪ aucun et ce n'est pas un rêve qu'elle caresse. traits de caractère ▪ téméraire, originale, créative, obsessive, intense, agressive, colérique, explosive, charmante, attirante, mystérieuse, intriguante.

money or champagne
le pont. un mot qui veut tout dire pour elle. elle est le pont, c'est vers elle que les gens se tournent lorsqu'ils se perdent. c'est elle qui arrive à réunir deux choses complètement opposés. cet aspect de sa vie teinte chacune des sphères de sa vie. convaincue hors de tout doute qu'elle est spéciale, quasiment mystique. elle se sent conectée à la terre, à l'univers. elle n'à pas l'impression que le monde tourne autour d'elle, mais elle croit fermement que les gens la cherche toute sa vie. jeene croit qu'elle apporter le bonheur partout où elle passe. elle ne craint rien, elle est forte et courageuse. la vie, l'univers tout entier marche à ses côtés. maladie mentale. sans qu'elle ne le sache c'est la responsable de sa personnalité. toutefois, même en le sachant, jamais jeene n'accepterait de se médicamenté. c'est ce qu'elle est, un point c'est tout. l'amour de sa vie. dans son cas, les amours de sa vie. jeene se sent incomplète sans les deux auprès d'elle. lorsque l'un s'éloigne son coeur se presse dans sa cage thoraxique, l'empêchant de prendre des bouffées d'airs. elle aime les deux de tout son être, prête à tout pour l'un et l'autre. ils forment une union indestructible. pour toujours et à jamais, c'est ce qu'ils se sont promis plusieurs années auparavant. ils s'aiment, tous les trois. jeene préfèrait mourir que de vivre sans eux, pire que de vivre toute sa vie sans l'un ou l'autre. jem, kyle et jeene, un tout. l'art. depuis toujours l'art est une source d'énergie vitale pour elle. il lui arrive fréquemment de passer des nuits entières sans fermer l'oeil, complètement envahie par l'inspiration. contrairement à jem, elle ne rêvait pas d'être reconnue, elle s'en fou un peu en fait. c'est intéressant, mais la reconnaissant de bistrol lui suffit. les petites galeries s'arrachent complètement ses oeuvres. un tableau signé j.dune est une valeur sûre, toutefois, cela ne paie pas beaucoup. engagement. solide défendresse des droits de tous et chacuns, que cela soit de la petite fourmis ou du grand éléphant, passant par l'homme et la femme. les idées de jeene sont inflexibles. toutefois, cordonier mal-chaussé, elle n'arrive pas réellement à être végétarienne et il lui arrive souvent de se mettre sexy pour plaire à ses hommes. mais bon, l'intention est là, non ? d'un pays à l'autre. son amour pour kyle est fort, mais sans jem, elle n'en à pas la même saveur. la douceur de l'un n'était pas là pour contrebalancé la rudesse de l'autre. pour une raison qui lui échappe, et dont elle se fiche un peu, kyle était réticent, mais elle finit par le convaincre de rejoindre jem aux états-unis. amoureuse de son pays autant qu'elle l'est de ses hommes, c'était pour elle un grand pas que de rejoindre jem. mais son absence le tuait petit à petit tous les jours. l'argent de papa. décédé depuis quelques années des suites d'un arrêt cardiaque dans son sommeil, monsieur dune laissa une importante fortune pour jeene, connaissant néanmoins les comportements à risque de sa fille, cette argent est gérée par un groupe de commissaires, des membres de la famille, qui doivent juger si elle est apte ou non à en prendre possession. jusqu'à présent jeene ne se montra jamais à la hauteur des millions et des millions qui l'attendent, de toute façon, elle se fiche de cette argent. ce n'est pas la sienne.  
fuck love, give me diamonds:
 


Dernière édition par Jeene Dune le Dim 30 Avr - 20:45, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: skin.   Dim 30 Avr - 18:38



« Elle ne t'effraie parfois ? » Une simple phrase, une vérité venait d'éclater aux visages de Monsieur et Madame Dune. Quelque chose clochait, mais quoi ? Son regard pouvait s'allumer d'une lueur indescriptible, ses grandes pupilles noires se dilatait jusqu'à devenir deux immenses trous béants. Son sourire pouvait parfois prendre des dimensions irréelles. Parfois, oui, parfois Jeene Dune faisait peur à ses parents. C'était souvent l'espace d'une seconde, suivis de plusieurs mois de rien du tout. Cette seconde, toutefois, changeait tout. Elle devenait excessive, elle devenait bruyante, elle devenait perturbante. Elle ne devenait pas méchante, elle ne devenait pas dérangeante pour autant. Elle devenait simplement déconcertante. Elle voulait toujours plus, elle voyait toujours grand, elle n'arrivait pas à s'arrêter. Elle pouvait passer des nuits entières debout à peindre, dès un jeune âge. Le plus surprenant était que le résultat n'était pas merveilleux, c'était souvent que des toiles recouvertes de peintures lancer à la va-vite, toujours à la recherche de plus, jamais satisfaite, toujours trop heureuse. Jeene avait des comportements inquiétants, et c'est précisément ces raisons qui la conduisit, l'automne de ses huit ans, à être assise dans une salle d'attente d'un hôpital psychiatrique.

Cela faisait quelques jours déjà que Jeene passait dans cette salle, toujours dans l'attente du médecin suivant qui voudrait voir le phénomène Dune. Jeene avait eu amplement le temps de voir les moindres recoins de cette pièce trop petite pour son utilité. Quelques chaises un peu partout, un coin jeu pour les enfants, rien de bien palpitant. Sur la table basse se trouvait le commun jeu de salle d'attente avec des billes que l'on passe d'un endroit à l'autre. Il y avait des crayons, presque tous brisés, des feuilles de papiers déjà utilisés pour la plupart. Ce n'était pas un hôpital pour enfant. Les murs étaient tous d'un teint verdâtre, un peu bleuté. Une télévision sur roulette était au fond de la pièce et un tas de personnes bizarres la regardait. C'était une scène effrayante pour une enfant de tout juste huit ans. Une femme à la longue chevelure blond sale avait toujours la tête penchée vers l'enfant, criant parfois comme une hyène. Un homme se levait à toutes les cinq minutes et reprenait sa place. « Ça va allez ma chérie. » Sa mère lui murmurait ces mots à l'oreille régulièrement. Chaque fois cela apaissait l'inquiétude qui prenait place dans son petit coeur. « Je t'aime, maman. » Sa mère posa ses lèvres sur son front.

Sa famille n'avait rien de commun, mais elle était débordante d'amour. Jeene avait la chance de nager dans deux univers complètement différents, mais attachant l'un comme l'autre. Sa mère, hôtesse de l'air, fille de classe ouvrière, belle comme un coeur et courageuse comme un lion. Cette femme ordinaire avait conquis le coeur d'un millionnaire, beaucoup plus âgé qu'elle, lors d'un vol en direction de Miami. Autrefois conrompu par l'argent sale, c'est auprès de cette pétillante femme que cet Irlandais immigré aux États-Unis avait trouver une réelle rédemption. Vingt-trois ans les séparaient, mais ce n'était rien. Ils s'aimaient. Jeene adorait entendre l'histoire d'amour de ses parents, une histoire d'amour qu'elle qualifiait elle-même d'épique. Elle rêvait d'un amour aussi foudroyant, même à un si jeune âge. « Jeene Dune. » La petite fille sortit de ses rêveries en entendant son prénom, elle se leva d'un bon. « Vogel ! Cela veut dire '' Je suis prête '' en Allemand. »

Son père n'était pas présent aux rendez-vous, il voulait être présent, mais il devait continuer son travail. « Asseyez-vous Madame Dune. » Le psychiatre lui pointa la chaise en face de lui, Jeene ne portait pas attention à l'immense document qu'il tenait entre ses mains. « Jeene, souhaiterais-tu faire un dessin pendant que je parle à ta maman ? » Il lui tendit une pile de nouvelles feuilles et de nouveaux crayons à colorier. Jeene sentait qu'elle n'avait pas réellement le choix, elle obéit, mais bien parce que c'était ce qu'elle voulait. « Bon. L'âge de votre fille cause problème. Huit ans c'est anormalement jeune pour poser quelconque diagnostique. Toutefois, votre fille possède une panoplie de symptômes que nous pouvons facilement lier à un trouble de personnalité limite. » La bombe venait d'être lâcher. Sa fille,sa précieuse fille qui effraie les autres par moment. Non, ce n'était pas possible. « Vous plaisantez j'espère ? » L'air grave du médecin ne laissait place à aucun doute. Il sortit un flacon de ses poches. « Ce n'est pas une véritable dose, mais nous croyons que cela permettra de stabilisé ses humeurs, elle ne devrait plus s'éveillée la nuit et avec un peu de chance, cela devrait lui suffire pendant de nombreuses années. » Le ton employer par le médecin sous-entendait la fin de cette conversation.

Madame Dune entraîna sa fille à l'extérieur de ce maudit hôpital. Elle refusait de croire. Elle avait consulté des spécialistes pour faire plaisir à son mari qui craignait les racontard, mais elle, jamais elle n'à voulu ça pour sa fille. Elle refusait de voir sa fille atteinte d'une maladie mentale. Sa fille était simplement extraordinaire. Oui, c'est ça, elle était extraordinaire et les gens devraient faire avec. Elle n'était pas malade. « Maman, qu'est-ce que le docteur ta donner tout à l'heure ? » La question de sa fille germa une idée dans sa tête. Madame Dune se pencha à la hauteur de sa fille et lui prit les épaules. « Oh ma belle Jeene, le médecin c'est tout simplement tromper sur toi. Tout vas bien. Nous ne reviendrons jamais ici. » Madame Dune serra sa fille contre elle. Elles marchèrent ensuite en direction de la voiture et sur le chemin elle lança le flacon dans la première poubelle qu'elle croisa.

Sa fille était normale. Sa fille serait normale.


Dernière édition par Jeene Dune le Dim 30 Avr - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lloyd Sterling

avatar

Messages : 341
Avatar, © : claflin, vinyles idylles.
Multinicks : kitty.
Pseudo : aghnn.

HAMPTONS VIBE
Neighborhood: Amagansett
Relationships:
Availability: yep (1/3)

MessageSujet: Re: skin.   Dim 30 Avr - 18:40

suki mon bb, elle est trop inspirante j'trouve
bienvenue, hâte d'en lire plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: skin.   Dim 30 Avr - 18:40

Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: skin.   Dim 30 Avr - 18:45

suki, le pré-lien. t'es juste divine.
bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: skin.   Dim 30 Avr - 18:51

merci
Revenir en haut Aller en bas
Savie Schuyler
- too vicious for hell
avatar

Messages : 445
Avatar, © : danielle campbell, mine.
Multinicks : lowell, seth.
Pseudo : witchling, clau.

HAMPTONS VIBE
Neighborhood: Wainscott
Relationships:
Availability: available - fr/ang.

MessageSujet: Re: skin.   Dim 30 Avr - 19:37

Bienvenue parmi nous. Normalement, on réserve l'avatar à celle qui poste sa fiche en premier, et comme tu l'as posté 7 minutes plus tard, il revient à l'autre. Mais considérant que la personne voit réellement Suki dans le rôle, je vais lui laisser choisir. I love you Mais une des deux devras changer d'avatar à coup sûr après la validation d'une. No

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
throw her to the wolves, and she'll return leading the pack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hamptonsvibe.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: skin.   Lun 1 Mai - 5:24

Bienvenue sur le forum bonne rédaction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: skin.   Lun 1 Mai - 6:20

Bienvenue, bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: skin.   Lun 1 Mai - 6:23

bienvenue et bonne chance pour ta fiche
bon courage pour la compétition I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: skin.   Lun 1 Mai - 14:12

j'aime tout ce que je lis, tous les choix, du pseudo à l'avatar.
bienvenue parmi nous
on attends l'avis de Jem alors.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: skin.   

Revenir en haut Aller en bas
 
skin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MOD] skin texture
» Winamp Skin / Skin winamp \ classique
» Quelle skin de Garde preferer vous?
» [TUTO] SKIN PERSO (textmod)
» [WIP] 9FF Gturbo 1200 3D + skin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH MY HAMPTONS!! :: VII. SHOULD OLD ACQUAINTANCE BE FORGOT :: That Which We Destroy :: Grumpy Old Versions-
Sauter vers: