Partagez | 
 

 lotus. (jem)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: lotus. (jem)   Sam 29 Avr - 15:47

Jeremy Bradshaw
courte citation à cet endroit
nom/prénom ▪️ Jeremy est son premier prénom. Assez courant n'est-ce pas? Hé bien, pas vraiment, pas chez les gens de son espèce d'origine. Les anglais de Bristol ont souvent raillé le choix de prénom trop "sophistiqué" pour cet enfant de simple naissance. Certes, il n'était né d'une famille proche de la couronne, mais ils avaient tout de même leur position sociale. Alex est un prénom assez commun, donc il s'en sortait plutôt bien. Et c'est maintenant que tout se complique. Bradshaw. Nom typiquement américain alors qu'aucun de ses ancêtres ne l'étaient. Comment cela était-il possible? Il ne savait pas, personne dans sa famille ne savait. Et puis, plus récemment, il a eu de nombreuses remarques à ce sujet, le comparant à une demoiselle interprétée dans une série télévisée. Cette femme a, semble-t-il, un appétit sexuel quelque peu démesuré. Si cela n'était pas ironique..   âge/date de naissance ▪️ Vingt-cinq ans, le quart de siècles, la vieillesse qui commence à accuser le coup, à marquer son royaume sur les visages. Il est né à Bristol, UK un soir d'aout mille neuf cent quatre vingt neux. lieu d'origine/nationalité ▪️ Il est anglais pur souche, de père et de mère, et est en attente de la double nationalité américaine. Pour l'instant, il n'est donc qu'anglais. origines divers ▪️ Il s'occupe avec l'objet dans lequel réside toute sa fortune: son appareil photo. Un petit bijou de technologie, toujours amélioré, toujours le plus gros objectif, toujours la pixellisation qui va avec. Un objet hors de prix qui fera sa vie. Il est photographe en freelance évidemment. Il vit de bric et de broc, mais c'est ce qu'il aime. langues parlés ▪️ Il parle anglais. études/métier ▪️ Il n'a pas fait d'études. A peine l'école obligatoire terminée, il a décidé de vivre de sa passion. revenus financier ▪️ Peu mais assez pour survivre. lieu de résidence ▪️ Southampton. orientation sexuelle ▪️ Bisexuelle. statut civil officiel ▪️ Il est en couple fidèle avec la divine Adaline Clarke. Il a intuité le fait qu'elle l'utilise pour panser ses blessures, mais cela ne le gène pas: il s'est entiché d'elle dès le premier regard qu'il a pu poser sur elle. Une divinité. Une beauté. Une intelligence fine et avisée. Elle était tout. Elle était son nouveau tout. statut familiale ▪️ Cf. Histoire. nb d'enfants ▪️ Aucun. traits de caractère ▪️ discret. captivant. intuitif. bagarreur. obstiné. prévenant. intelligent. lucide. serein. secret. désintéressé. humble. fourbe..

money or champagne
Il voudrait se convertir au bouddhisme, car il adhère extraordinairement bien à leur façon de penser la vie. C'est spirituel, ce n'est basé sur aucun fait et cela reflète vraiment sa véritable nature. Pour lui, il faut donner pour recevoir. ☆ Il est en couple avec Adaline depuis presque le premier jour de son arrivé ici. Apprenant qu'il y avait une exposition artistique dans le centre, il s'y était rendu. Ils avaient passé la soirée à détailler chaque sculpture, chaque peinture, mais plus particulièrement chaque photographie exposée. Son avis avisé et très mature te surprenait. Et puis, elle était belle. A l'opposée de Jeene, à l'opposé de Kyle, elle avait les yeux brun et la tignasse noir de jaie, une bouche pulpeuse et ne faisait pas ta taille. Elle était l'antagoniste de tes relations passées, mais pourtant, elle était tout ce qu'il te fallait. ☆ Le jeune homme a plusieurs tatouage sur le corps, mais celui qui a le plus de symbolique est le signe de l'infini qu'il a dans l'intérieur de l'annulaire. Autant Jeene que Kyle, que lui, ils ont le même, symbole de leur appartenance à jamais au même couple impossible. ☆ Jem est son surnom le plus courant, même si beaucoup l'appellent aussi Jer. il aime les deux, même si les personnes pouvant l'appeler ainsi sont peu nombreuses. ☆ Il a toujours eu un faible pour les blondes, malgré le fait que sa Ade soit plus brune que les corbeaux. Les gouts et les couleurs..
fuck love, give me diamonds:
 


Dernière édition par Jem Bradshaw le Dim 30 Avr - 13:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lotus. (jem)   Sam 29 Avr - 15:47



1. BRISTOL. Bristol n'est pas une ville de rêve. Bristol n'est pas une grande ville, quoique côtière -ou presque. Bristol n'était pas un lieu de vie paisible. Pas pour lui. C'était plutot un lieu de torture, où tout le monde avait prit en grippe le petit Bradshaw, dès sa naissance et surement jusqu'à sa mort. Il n'avait pourtant rien demandé à personne. Il ne pouvait pas encore comprendre un mot qu'il était rayé par les voisins du quartier pour le choix de son prénom, trop atypique pour le milieu de vie de ses parents. "C'est comme appeler Raymond un petit negro", disaient-ils. Racistes. Discriminants. Réprobateurs. Sales raclures qu'ils étaient tous. Jaloux de la réussite d'un père qui surpassait la leur. Car, malgré que ton père ne soit qu'un simple professeur en université, tous étaient en dessous de lui. Tous l'enviaient. Les femmes essayaient de se l'accaparer, les hommes essayaient de le détester. Dt donc, quand le prénom de Jeremy était tombé, cela avait fait les choux gras de tous les quartiers. Et cela ne s'était jamais arrêté. Toute sa vie, le petit Jem avait été traité de "petit aristo" par les élèves de son école, par les instituteurs même, jusqu'à ce qu'il comprenne que ce n'était pas méchant. En réalité, c'était même plutot gentil. Au final, ils lui parlaient. Il existait. Et il a existé ainsi, rayé de toute part, jusqu'à ses quinze ans. Jusqu'à ce qu'elle passe le pas de sa classe de science et jusqu'à ce que lui, décide de venir le voir. Elle c'était Jeene. lui, c'était Kyle.

2. JEELLYLE. "Salut." Elle était là, grande, blonde, les yeux comme des billes noires, à le fixer, à le scruter. Une poupée. Il la regardait, hébété. "La table des poupées plastique, c'est pas celle-ci." Elle rigolait et s'installait à ses cotés. Avec sa pomme en main, elle y croquait amoureusement dedans, le regardant toujours. "T'es un solitaire toi?" il souriait tristement. Si seulement il avait eu le choix. "Jeremy, c'est ça? joli prénom." Il arquait un sourcil. "Oui, tout le monde le dit: c'est joli, sauf que ça ne me va pas." Elle continuait à mastiquer sa pomme. "Et donc, puis qu'une bande de mal-propres suffisants et puants te dit que ça te va pas, tu vas les croire?" Elle disait ça sur un ton neutre, détaché. C'était assez inouï. quelqu'un prenait sa défense pour la première fois de sa vie. "Assumes le fait que tu sois mille fois plus intelligent et mille fois plus beau qu'eux. Fais avec, tu verras que ça ira mieux." Elle avait une maturité déconcertante, pour une fille de quinze ans. "Comment tu sais ça, toi?" Elle rigolait. "Car je t'écoute en classe. Et j'ai des yeux." Elle retournait ses billes vers toi. Quelque chose se passait. Quelque chose de puissant, quelque chose de viscérale. Un désir, une envie. Un besoin. Ils étaient là, tout les deux, à se jauger, à se regarder. Elle était la confiance, il était l'incertitude. Elle était la franchise, il était l'humilité. "Tu viens chez moi ce soir? Faut que je te présente quelqu'un." Il souriait, fronçait les sourcils. Mais, cette connexion ne pouvait s'arrêter. "Ok." Ce soir, Jem lui fit l'amour. Ce soir, Jem rencontrait Kyle, le petit-ami de longue date de Jeene. Ce soir, Jem trouvait enfin à quel monde il appartenait.
L'exclusivité, quelle soit sentimentale ou sexuelle, était proscrite. A trois, ils ne formaient qu'un. Kyle était la matière, Jem l'esprit et Jeene le lien entre les deux. Ils formaient un trio invincible. Tout le monde les dévisageait, tout le monde les regardait en biais. Tout le monde savait ce qu'ils faisaient. Certains trouvaient ça atroce, d'autre très interessants, mais cela leur appartenait. Ils étaient trois et rien ne changerait. Kyle était un jeune homme des rues, habitué à vivre dans la lutte. Il était la violence, l'esprit meurtier. Jem était la temporisation, l'esprit calme et serein de l'équipe. Et Jeene, c'était Jeene. Elle apaisait les tensions. Son corps et ses paroles étaient un remède pour les deux jeunes hommes. Elle était le lien de l'amitié fusionnelle, de l'amour passionnelle. Elle faisait un effet tampon entre les deux ego. Jeene était une drogue. Kyle et Jem étaient accro.

3. NEW-YORK. Et puis, il avait du partir. Voir plus grand, voir plus loin. Bristol était déjà assez réputé pour son street art. Il voulait que son art dépasse les océans, les continents. c'est pourquoi il avait décidé de prendre un aller-simple pour New-York. La ville de tous les excès, la ville de tous les rêves. All dreams come true in the big city. C'est cela oui. Tous surement, sauf celui de Jem. Lui qui avait fait des clichés bien plus beaux qu'il ne l'aurait jamais imaginé, lui qui avait photographié les plus belles femmes qu'il n'avait jamais vu, tout le monde le rejetait. Une fois encore. Et sans sa Jeene et son Kyle, il n'arrivait plus à tenir la distance. Elle qui lui avait fait promettre de revenir vers elle si jamais cela se passait mal, s'il n'arrivait pas à se faire de place, voilà qu'il baffouait ses paroles pour partir à l'aventure. Son sac-à-dos sur les épaules et son passeport anglais en poche, il décidait de visiter la côte. et c'est ainsi qu'il est arrivé ici, la tête pleine de nouveaux rêves qu'il réaliserait à coup sur ici même. A Longisland.

4. ADALINE. Il venait à peine de poser bagage, de signer un bail. Un petit appartement sans prétention dans les quartiers nord de la petite ville. Voilà qu'il était enfin installé. Voilà qu'il commençait déjà à suivre le rythme entrainant des petites villes de campagne. Car oui, comparé à new-york la grande, new-york la puissante, les Hamptons était un village. A dire vrai, il avait vu dans une boulangerie un petit flyer pour une exposition d'art contemporaine dans l'une des rues mitoyennes à la sienne. Il avait décidé d'y faire un saut, pour voir à quoi il se mesurait en venant exerçait son art dans le coin. Il entrait dans cette petite galerie à la lumière tamisée. Il s'arrêtait devant une photographie noir et blanc d'une des rues désertes. Les arbres laissant flotter au gré du vent leurs branches recouvertes de vertes feuilles étranges, des lianes pendantes de ci de là, dans les méandres des courants. C'était poétique, c'était vivant. C'était ennivrant. Il aimait ce nouvel endroit et toutes les opportunités qu'il amenait. "Vous aimez la photo?" Une jeune femme, fixant l'oeuvre d'art, vint s'installer à ses cotés. Il tournait le regard vers elle, et fut prit de vertige. Dieu qu'elle était divine. il toussait légèrement, pour reprendre ses esprits. "Plutot oui." Il était toujours aussi bavard quand il était légèrement stressé, ce que la jeune femme n'oublia pas de lui faire remarquer. "Etes-vous toujours aussi éloquent?" Elle tournait ses billes noires sur lui, et lui tournait les siennes vers elle. Le premier contact visuel. Le premier d'une longue lignée. "Non, d'habitude je ne réponds pas." Elle rigola. "Je suis une chanceuse alors!" Il rigola à son tour, à l'unisson. "Je suis Jeremy." elle lui sourit, sincérement. "Et moi Adaline." Adaline. Un prénom qui allait rythmer sa soirée. Rythmer sa vie pour les huits prochains mois à venir.

5. JEENE. Il était bien, à Longisland. Il semblait avoir enfin trouvé un équilibre. Bon nombre de gens le contactaient pour des séances photos en pleines rues, bon nombre venaient à ses expositions, bon nombre connaissaient sa dulcinée. Qui était chez elle, ce jour-là. Lui, il faisait ses imprégnations dans son bureau réorganisé en chambre noire. C'était un lieu sacré, où il était le seul à pouvoir rentrer. Son petit jardin secret. Il aimait l'odeur âcre et les liquides visqueux dans lequel il passait les doigts pour faire ressortir les contrastes de ses photos. C'était une lubie, une véritable machine. Il aimait la régularité du geste, la simplicité de l'acte. Il pouvait jauger et voir quand il préférait les sortir, s'il voulait des contrastes épurés ou bien accentués. Il était maitre de ce qu'il faisait. Et puis, quelqu'un sonnait à la porte. "J'arrive" gueulait-il presque, de peur que ce soit Adaline et qu'elle rentre à l'improviste dans sa salle, ruinant tout son travail. Il recouvrait d'un voile noir les clichés encore imbibé et sortait. Il ouvrit la porte. Le choc. Il fit un pas en arrière. Dieu qu'elle était belle. Ses grands yeux noirs plongés dans les siens. Sa cascade blonde sur les épaules. "Oh mon amour, tu m'as tellement manqué!" Elle lui sautait dessus, encerclant de ses jambes fines et musclés sa taille, collant son corps au sien, agrippant son visage de ses mains, plongeant ses lèvres sur les siennes. Un baiser comme il n'en connaissait plus depuis des mois. Presque une année s'était écoulée depuis leur séparation, depuis qu'il avait quitté Bristol. Surpris du geste mais totalement envouté par la bête, il se laissait faire, quelques secondes. Et puis, il l'écartait de lui. Adaline. "Jeene, mais qu'est-ce que tu fous là?" Elle lui souriait, défaisant doucement mais surement les boutons de sa chemise. "Mon lotus m'a manqué, tu m'as terriblement manqué." Et le fait de lui manquer ne voulait dire qu'une chose, il le savait. Elle lui embrassait le cou, tout en faisant glisser ses mains sur son torse. Il appréciait, bien malgré lui. Comment se défaire d'une partie de soi? "Jeene.. Je ne peux pas." Elle arquait un sourcil. "Et pourquoi pas?" Elle le poussait dans l'appartement, pour fermer la porte derrière elle, l'attrapait par le col et le tirait à lui, se cognant fièvreusement contre la porte. Il posait instinctivement ses mains sur ses hanches, mais cette fois-ci, c'était pour la tenir à distance. "J'ai quelqu'un en ce moment, et je ne suis pas sure qu'elle apprécierait ta présence ici.." Elle rigolait, embrassant son cou. Elle n'a qu'à se joindre à nous.." Et il soupirait. "Non Jeene, tu ne comprends pas. Pas cette fois. C'est vraiment sérieux." Elle relevait les yeux vers toi, cette expression strict dans le regard. "Jem, tu te souviens ce qu'on se disait? Que ce qui comptait, c'était nous et seulement nous? Tu n'as pas envie de revenir sur tes paroles, n'est-ce pas? Car tu ne peux pas." Elle approchait son visage du tien, mordillait ta lèvre inférieure. "Pour toujours et à jamais, Kyle et toi, vous êtes à moi." Et tu plongeais sur ses lèvres, lui arrachant sa robe d'un geste, la portant à bout de bras, la possédant sur l'instant. Pour toujours et à jamais, vous formeriez un tout. Un rien.


Dernière édition par Jem Bradshaw le Dim 30 Avr - 8:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lotus. (jem)   Sam 29 Avr - 15:55

shiloh
épouse moi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lotus. (jem)   Sam 29 Avr - 16:00

MAJOR BAE dans le chaperon rouge.
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Savie Schuyler
- too vicious for hell
avatar

Messages : 445
Avatar, © : danielle campbell, mine.
Multinicks : lowell, seth.
Pseudo : witchling, clau.

HAMPTONS VIBE
Neighborhood: Wainscott
Relationships:
Availability: available - fr/ang.

MessageSujet: Re: lotus. (jem)   Sam 29 Avr - 16:10

Bienvenue parmi nous.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
throw her to the wolves, and she'll return leading the pack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hamptonsvibe.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lotus. (jem)   Sam 29 Avr - 16:36

shiloh + bradshaw I love you on adore I love you
bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Lloyd Sterling

avatar

Messages : 341
Avatar, © : claflin, vinyles idylles.
Multinicks : kitty.
Pseudo : aghnn.

HAMPTONS VIBE
Neighborhood: Amagansett
Relationships:
Availability: yep (1/3)

MessageSujet: Re: lotus. (jem)   Sam 29 Avr - 17:19

le combo pseudo + avatar m'a flinguée, hâte d'en lire plus
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lotus. (jem)   Sam 29 Avr - 17:24

le pseudo, l'avatar, le début de la fiche
c'est de la bombe quoi, bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lotus. (jem)   Sam 29 Avr - 17:26

Shiloy, la bombe !
Bienvenue par ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lotus. (jem)   Dim 30 Avr - 5:21


ton avatar et ton début de fiche, hâte de lire le reste
bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lotus. (jem)   Dim 30 Avr - 7:43

bienvenue et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lotus. (jem)   Dim 30 Avr - 10:11

Bienvenue sur le forum, courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lotus. (jem)   Dim 30 Avr - 11:16

J'peux plus voir Shiloh , mais j'ai failli pas le reconnaître, puis ce perso
BIENVENUUUE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lotus. (jem)   Dim 30 Avr - 12:10

Il te manque les langues parlées et je te valide I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lotus. (jem)   Dim 30 Avr - 13:23

Et voilà!
Revenir en haut Aller en bas
Savie Schuyler
- too vicious for hell
avatar

Messages : 445
Avatar, © : danielle campbell, mine.
Multinicks : lowell, seth.
Pseudo : witchling, clau.

HAMPTONS VIBE
Neighborhood: Wainscott
Relationships:
Availability: available - fr/ang.

MessageSujet: Re: lotus. (jem)   Dim 30 Avr - 14:59

J'adore l'histoire, ça promet de bon rp tout ça. Je valide.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
throw her to the wolves, and she'll return leading the pack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hamptonsvibe.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: lotus. (jem)   

Revenir en haut Aller en bas
 
lotus. (jem)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» N'achetez pas de Lotus Givré!
» Lotus Noir
» Le Lotus Noir? La menace est à l'intérieur
» Vend lotus noir
» Lotus Noir ou Mana Rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH MY HAMPTONS!! :: VII. SHOULD OLD ACQUAINTANCE BE FORGOT :: That Which We Destroy :: Grumpy Old Versions-
Sauter vers: