AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 what it takes to make a pro blush (niomi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: what it takes to make a pro blush (niomi)   Sam 29 Avr - 5:11

niomi strauss
fake it 'til you make it
nom/prénom ▪ Niomi. Une petite fantaisie par ses parents qui trouvaient peut-être le prénom Naomi trop commun. En vérité, épuisée de corriger les gens qui se trompent, elle retournera tout autant la tête si on appelle Niomi ou Naomi. Strauss, nom de famille qu’elle partage avec son père et sa mère qui, suivant les anciennes traditions, a choisi de prendre le nom de son époux en même temps qu’elle disait ‘oui je le veux’. âge/date de naissance ▪ C’était le quatorze février quatre-vingt-onze. Une surprise qui vint interrompe abruptement ce dernier repas ‘entre amoureux’ de ses parents. Un dernier tête à tête avant la date d’accouchement, prévue pour quelques semaines plus tard, avant qu’ils ne soient enfouis sous les couches. Depuis vingt-six ans, elle doit surtout se contenter d’un anniversaire anonyme qu’elle partage avec tous les amoureux de New York. lieu d'origine/nationalité ▪ Elle n’a jamais vécu ailleurs que sur l’île de New York. Elle est tout ce qu’il y a de plus américain.origines divers ▪ Le sang qui coule dans ses veines est majoritairement américain, bien qu’une trace de ses ancêtres allemands soit perceptible. langues parlés ▪ Niomi ne parle que l’anglais. La seule chose exotique qu’elle puisse dire est, avec exactitude, le nom des grands designers. études/métier ▪ Elle n’a pas fait d’études supérieures. Ses parents n’avaient jamais mis de côté assez d’argent pour qu’elle puisse s’inscrire dans une grande université. Non pas qu’elle en ait eu l’ambition, de toute façon. Elle a suivi des cours du soir pour perfectionner son talent en couture, des cours de dessin et de textile aussi. Si elle doit enfiler son tablier blanc pour vivre, elle espère pour un jour l’accrocher et vivre de la création de vêtements. revenus financier ▪ Peu, à peine suffisant pour subvenir à ses besoins vitaux. Encore plus ridiculement maigre comparé à ses ambitions sociales ou vestimentaires. lieu de résidence ▪ Un appartement minuscule dans Amagansetts. orientation sexuelle ▪ Si elle se considère hétérosexuelle, Niomi n’a aucun mal à apprécier le corps féminin dans toute sa splendeur et sa finesse. Convaincue qu’elle pourrait un jour se laisser aller à la curiosité. statut civil officiel ▪ Célibataire. Éternellement célibataire. Elle semble avoir un don pour les amourettes qui ne durent jamais bien longtemps. statut familiale ▪ Enfant unique, il n’y a qu’elle et ses parents. Elle les aime beaucoup, mais ne se considère pas particulièrement proche d’eux. nb d'enfants ▪ Niomi n’a aucun enfant. traits de caractère ▪ ambitieuse, téméraire, curieuse, désinvolte, rêveuse, acharnée, créative, rancunière, menteuse, bordélique, maligne, joueuse, spontanée, irréfléchie, indépendante, …

money or champagne
I. Niomi ne voit pas souvent ses parents. Depuis qu’elle est gamine, elle a dû les voir quitter tôt le matin pour rentrer tard le soir. Des pauvres gens au service des plus fortunés. Des boulots ingrats qui ne payent pas assez. Elle les aime beaucoup, mais elle se contente de leur appel hebdomadaire puis des visites pour Noël ou Thanksgiving. II C’est grâce à sa mère qu’elle a trouvé un boulot de femme de chambre. Sa mère, elle-même domestique, a réussi à lui dénicher un emploi chez une famille affluente dans l’Upper East Side, il y a quelques années. Après avoir été surprise en train d’essayer un collier hors de prix de la dame de la maison, elle fut renvoyée sur le champ. Impossible pour elle de trouver un emploi dans une autre maison, sa réputation était faite. Sa mère a tiré sur la dernière corde de son arc et Niomi s’est installée dans les Hamptons, désormais femme de chambre dans un complexe hôtelier. III Contrairement à ce que le veut sa réputation, Niomi n’est pas une voleuse. Elle a tout simplement peu de regard envers le respect des propriétés de ses employeurs. Elle voit ces vêtements sublimes, des œuvres d’art, elle les effleure du bout des doigts et elle ne peut tout simplement pas s’empêcher de l’enfiler. Juste pour voir, juste pour assouvir sa curiosité. IV Enfin, il y a bien une chose qu’elle ait pu voler à plusieurs reprises. N’importe où, n’importe quand. Des étiquettes. Même le plus beau de ses designs n’aurait pas le même effet sans une étiquette pour prouver « l’authenticité » du morceau. V Elle se plait à jouer un rôle. Elle se complait dans cette vie de domestique invisible et se réjouit quand elle entre en boîte et fait tourner les têtes de ces mêmes personnes qui n’auraient jamais daigné lui adresser la parole durant le jour. VI Elle a donc des relations un peu partout, disparates. Tantôt ‘amie’ avec la fille d’un rockstar, tantôt elle récurre les carreaux de la salle de bain de leur chambre d’hôtel. Elle a ses amis, ses vrais. Ceux qui la connaissent, qui savent réellement qui elle est. Et ceux à qui elle tient, malgré les mensonges. Parce que si elle ment sur l’origine de son imitation de robe Marc Jacob, elle reste, au fond, la même personne. VII Elle a découvert son amour et son talent pour la couture à force de devoir porter les ‘hand me down’ que lui rapportaient ses parents. Des fringues usées, trop grandes et démodées achetées en rabais dans des boutiques de seconde main ou dénichées dans le fond des placards de ses cousines. Elle a réalisé qu’avec un peu (beaucoup) d’imagination, elle pouvait suivre les tendances sans se ruiner. VIII Niomi ne roule pas sur l’or, loin de là. Et, pourtant, elle est réellement accro au shopping. Si elle envie les gens qui s’offrent des séances de « thérapie » sur la cinquième avenue, elle fréquente quant à elle plutôt les friperies et boutiques du genre. Toujours à la recherche d’une perle rare qu’elle pourra retravailler et rendre magnifique. Sa garde-robe déborde depuis longtemps. Si bien qu’elle doit se résoudre à utiliser n’importe quel rangement dans son petit appartement. Résultat ? N’ouvrez pas les armoires de la cuisine en croyant y trouver de la nourriture. IX Sa mère lui a toujours enseigné qu’on pouvait séduire un homme par son estomac et qu’ainsi elle se devait de savoir cuisiner. Il s’avère plutôt que ses doigts sont d’une inutilité frappante dans une cuisine. Elle semble toujours trouver le moyen de brûler une recette ou de se tromper de quantité ou d’ingrédient. X Son alimentation est donc similaire à celle d’une gamine de dix ans à qui on aurait laissé faire les courses. Céréales pour le dîner, bonbons pour tenir le coup entre deux repas, … Inutile de mentionner qu’elle a le numéro du restaurant chinois et de la pizzeria du coin de programmés dans sa composition rapide. XI Elle a une perruche. Elle ne comprend pas toujours ce qui lui a pris d’acheter cet oiseau, mais elle s’est laissée attendrir. Et si les pépiements la rendent souvent folle au beau milieu de la nuit, en vérité, elle s’est attachée à la petite bête. XII Il n’est pas rare que Niomi n’arrive pas à fermer l’œil durant la nuit. Au prise avec de l’insomnie, elle tâche de se montrer créative durant ces heures perdues plutôt que de tourner d’un sens puis de l’autre sous ses couvertures. C’est comme si, pendant que tout semble endormi autour d’elle, elle a un regain d’énergie. XIII Elle déteste rester une journée complète dans son appartement. Il est sans doute trop petit et elle en vient à se sentir suffoquer. Elle a besoin de sortir, ne serait-ce que pour se dégourdir les jambes ou aller griffonner des esquisses de robes assise dans son café préférée, toute seule parmi le brouhaha des discussions autour d’elle. XIV Son plus grand rêve serait évidemment d’avoir sa propre ligne de vêtements. De pouvoir vendre ses créations et dire adieu à son tablier de femme de chambre. De pouvoir s’offrir ces robes qui l’auront tant inspirée plutôt que d’essayer de les copier à partir de vieux tissus ramassés ici et là, une étiquette volée quelque part en guise de preuve. XV Si elle peut sembler très féminine, Niomi a aussi son côté garçon manqué. Elle adore le baseball. Un souvenir d’enfance de moments passés avec son père. Il était à cette époque chauffeur pour la famille à qui appartiennent les Yankees et, parfois, on lui offrait des tickets pour des matchs. Le soleil qui dorait sa peau, le hot dog à la main. Si elle ferme les yeux, elle peut encore se souvenir de l’odeur de ces journées. XVI Niomi n’a jamais eu de relations très longues. Elle a le don de tomber sous le charme des types problématiques. La dernière fois qu’elle a crû être enfin tombée sur le ‘bon’, elle s’est faite avoir. Un magicien de rue, un peu mystérieux. Joueur. Il n’en fallu pas plus pour qu’elle craque. Après quelques semaines idylliques, il lui a montré son meilleur tour : disparaître. Non sans vider le contenu de son portefeuille avant de s’éclipser. XVII Elle joue un peu avec les garçons de la haute société. Elle sourit, elle flirte, elle danse, elle embrasse aussi. Mais elle s’enfuit, s’éclipse aussitôt qu’elle sent qu’elle pourrait s’attacher. Parce qu’elle a peur d’eux. Elle a peur de baisser ses gardes et qu’ils voient au-delà de la façade, qu’ils comprennent qui elle est lorsqu’elle prétend pouvoir suivre leur rythme de vie. XVIII Elle aime les fleurs. Leurs parfums, leur beauté, leurs couleurs et cet éclat de vie qu’elles apportent. Aussi futile que cette dépense puisse paraître vu son maigre salaire, Niomi s’achète un bouquet pour son appartement à chaque semaine. XIX Elle raffole du vieux cinéma. Ces vieilles histoires romantiques, ces films en noir et blanc. Il y a quelque chose de magique qui s’en dégage et qui la fait rêver comme aucun film actuel ne le peut. XX Elle a dû mal à se projeter dans l’avenir. Il y a ces gens qui ont un plan sur 10 ans. Pour elle, lui demander où elle se voit dans cinq ans c’est comme la torturer. Elle l’ignore. Elle erre un peu, en attendant. Elle ne veut pas être femme de chambre toute sa vie, évidemment. Elle a tous ces rêves en elle et elle a peur de les avouer pour ensuite ne jamais les voir se réaliser. XXI Elle a vingt-six ans, elle a dépassé le cap de la mi-vingtaine. Elle a peur de vieillir, parce que le temps s’écoule et qu’elle ne peut le retenir. Alors que les autres de sont âges sont diplômés ou encore mariés, elle n’est que la gamine qui enfile les robes hors de prix caché dans le placard d’une suite de luxueuse en espérant qu’on ne la surprenne pas. XXII Elle adore les boutiques d’antiquité. Elle aime les meubles qui ont de l’histoire et de la personnalité. Et son pauvre appartement en paie le prix. Si petit et, pourtant, rempli de meubles aux styles disparates. XXIII Elle court tous les jours. Ça avait commencé par des marches – parce que sa vieille bagnole tombait en ruine et qu’elle n’avait pas l’argent pour la faire réparer – et puis quand elle a récupéré sa voiture, elle s’ennuyait de se dégourdir les jambes. C’est devenu son rituel, comme une méditation. Elle préfère sortir très tôt le matin ou, si elle n’arrive pas à fermer l’œil, enfiler ses nike et se vider l’esprit sous la belle étoile. XXIV Elle connait quelques tours de cartes qui ne manquent pas d’impressionner durant des soirées. Le petit ami magicien lui aura au moins apporté ça de bon. XXV Elle aime respirer l’air frais. Enfin, aussi frais qu’il peut l’être dans le coin. Elle dort toujours la fenêtre ouverte. Ses soirées préférées sont celles qui sont orageuses, avec le grondement sourd du tonnerre et le flash des éclairs. Le temps de l’orage, elle redevient une gamine émerveillée par la nature.
fuck love, give me diamonds:
 


Dernière édition par Niomi Strauss le Ven 5 Mai - 16:50, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: what it takes to make a pro blush (niomi)   Sam 29 Avr - 5:12

n'hésitez pas pour des liens  

Citation :
Niomi c’est la fille qui a toujours côtoyé de près les gens de la haute. Côtoyé sans jamais en faire partie. Des parents au service des gens riches de New York, et elle suit naturellement cette voie. Mais Naomi c’est la fille qui rêve, qui jalouse en voyant les filles porter ces vêtements de designers, qui rêverait pouvoir faire partie de ce monde. Et il y a ces soirées où elle aime se faire passer pour qui elle n’est pas. De toute façon, elle redevient invisible quand une fois le rideau tombé. Agile de ses dix doigts, elle déniche des petites merveilles dans des boutiques de seconde main et après avoir apporté quelques correctifs avec son fil et ses aiguilles, elle change l’étiquette et on pourrait jurer qu’elle fait partie de ce monde de strass et glamour.
Revenir en haut Aller en bas
Lowell Varsoci

avatar

Messages : 84
Avatar, © : matthew daddario, myself.
Multinicks : dev.
Pseudo : witchling, clau.

HAMPTONS VIBE
Neighborhood: Quogue
Relationships:
Availability: closed (nils, sayer, jane, tc) - fr/ang.

MessageSujet: Re: what it takes to make a pro blush (niomi)   Sam 29 Avr - 8:01

Déjà, la définition du perso est bavante.
Bienvenue parmi-nous. Il va falloir ce mpotter des liens même si j'ai pas trop d'idée, ça va me venir avec l'heure.

_________________
And do not mistake to think, that I could possibly be made to leave you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules Varsoci
devil in a tight dress, girl you a killer
avatar

Messages : 268
Avatar, © : camila mendes, ©by lolitaes
Multinicks : pansy
Pseudo : overtones, nyf

HAMPTONS VIBE
Neighborhood: Quogue
Relationships:
Availability: close - fr/ang.

MessageSujet: Re: what it takes to make a pro blush (niomi)   Sam 29 Avr - 11:30

ohhh j'adore l'ébauche du perso, et phoebe!!
je vais réclamer un lien bienvenue

_________________

Hace rato que te noto curiosa parece que estas buscando que yo te pille y te de de lo mio. Hace rato que te veo coqueteando yo tirando, lo sabemos los dos que cuando caiga la noche de seguro... Yo me curare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: what it takes to make a pro blush (niomi)   Sam 29 Avr - 13:27

phoebe, ma déesse.
Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: what it takes to make a pro blush (niomi)   Sam 29 Avr - 15:31

Vous êtes gentils  
Merci à vous et puis vos choix d'avatars sont absolument impeccables    
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: what it takes to make a pro blush (niomi)   Sam 29 Avr - 17:16


phoebe, cette beauté
bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: what it takes to make a pro blush (niomi)   Dim 30 Avr - 0:46

merci à toi!
Chris est plutôt pas mal aussi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: what it takes to make a pro blush (niomi)   Dim 30 Avr - 11:03

TONKIN.
bienvenue, toute belle, le perso promet. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: what it takes to make a pro blush (niomi)   Dim 30 Avr - 12:49

bienvenue et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: what it takes to make a pro blush (niomi)   Dim 30 Avr - 15:01

phoebe la plus jolie (ça rime pas pour rien uhu), c'est de loin l'une de mes fav'
bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Brandon Hogan

avatar

Messages : 99
Avatar, © : Harvey Newton Haydon (c) Chevalisse
Pseudo : Lydia

HAMPTONS VIBE
Neighborhood:
Relationships:
Availability: Free

MessageSujet: Re: what it takes to make a pro blush (niomi)   Dim 30 Avr - 15:03

Bienvenue sur le forum, courage pour ta fiche Pheobe est magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: what it takes to make a pro blush (niomi)   Dim 30 Avr - 15:56

Douce phoebe
BIENVENUUUE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: what it takes to make a pro blush (niomi)   Dim 30 Avr - 22:33

Merci à vous tous, vos têtes sont toutes magnifiques
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: what it takes to make a pro blush (niomi)   Dim 30 Avr - 22:42

j'adore le pseudo I love you I love you
bienvenue ici et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Beth Varsoci

avatar

Messages : 123
Avatar, © : Johanna Braddy, cate
Pseudo : Lovee, Jessica

MessageSujet: Re: what it takes to make a pro blush (niomi)   Dim 30 Avr - 23:20

Bienvenue parmi nous I love you

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: what it takes to make a pro blush (niomi)   Lun 1 Mai - 19:20

merci à vous deux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: what it takes to make a pro blush (niomi)   Lun 1 Mai - 22:43

allo oui bonjour on a le droit de tomber amoureux ou c'est comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: what it takes to make a pro blush (niomi)   Ven 5 Mai - 4:50

Non seulement on a le droit, c'est même recommandé par les médecins
Revenir en haut Aller en bas
Lloyd Sterling

avatar

Messages : 303
Avatar, © : claflin, vinyles idylles.
Multinicks : kitty.
Pseudo : aghnn.

HAMPTONS VIBE
Neighborhood: Amagansett
Relationships:
Availability: yep (1/3)

MessageSujet: Re: what it takes to make a pro blush (niomi)   Ven 5 Mai - 10:36

comment j'ai pu passer à côté de cette fiche ?!! bienvenue le personnage s'annonce génial et ton avatar est tellement bien assorti au forum

_________________

❝ yes i know there's a special place in hell for me ... it's called the throne. ❞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Jules Varsoci
devil in a tight dress, girl you a killer
avatar

Messages : 268
Avatar, © : camila mendes, ©by lolitaes
Multinicks : pansy
Pseudo : overtones, nyf

HAMPTONS VIBE
Neighborhood: Quogue
Relationships:
Availability: close - fr/ang.

MessageSujet: Re: what it takes to make a pro blush (niomi)   Ven 5 Mai - 12:17

j'adore! je valide, et plus je lis ton pseudo, plus je deviens fan
bon jeu I love you I love you

_________________

Hace rato que te noto curiosa parece que estas buscando que yo te pille y te de de lo mio. Hace rato que te veo coqueteando yo tirando, lo sabemos los dos que cuando caiga la noche de seguro... Yo me curare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: what it takes to make a pro blush (niomi)   

Revenir en haut Aller en bas
 
what it takes to make a pro blush (niomi)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Make the Evolution V4
» Make some NOISE !
» Make-up
» AXEL&NIRI ✿ make love, not war.
» ❝ You know i need you to make it real. ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH MY HAMPTONS!! :: VI. LOTTERY IS FOR POOR PEOPLE :: Jail Is For Losers-
Sauter vers: