Partagez | 
 

 just have to move the bats out of your head. ~ willa.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Willa Sterling

avatar

Messages : 43
Avatar, © : cara delevingne.
Multinicks : stanislas castel.
Pseudo : juliette.

HAMPTONS VIBE
Neighborhood: Amagansett
Relationships:
Availability: ~ open.

MessageSujet: just have to move the bats out of your head. ~ willa.   Dim 9 Juil - 11:19

wilhelmina "willa" sterling
you can tell jesus that the bitch is back
nom/prénom ▪ Wilhelmina, un prénom long et faussement aristocratique auquel elle ne s’est jamais habituée. Sans cesse écorché par une plèbe inculte et grouillante, son patronyme imprononçable aux origines obscures, elle le porte comme un poids et l’échange volontiers par Willa, un raccourci populaire mais adapté au monde contemporain. Sterling, arboré fièrement, comme un doigt d’honneur, couronne de diamants et d’or sur son crâne blond. Une dynastie qui perdure depuis des siècles, un clan animé par le pouvoir et guidé par une ambition démesurée; une fortune colossale qui s’étend à mesure que les années passent. Les nouveaux codes de la royauté.  âge/date de naissance ▪ Vingt-trois années de caprices, d’orgueil exacerbé et de simagrées. Wilhelmina est née le douze juillet 1993 à Washington D.C, en plein coeur de la capitale fédérale. Môme de la grande ville qui flirte irrévérente, avec les plus hautes sphères du pouvoir. lieu d'origine/nationalité ▪ Américaine pure souche, native du District de Columbia; la Maison-Blanche qu’on aperçoit depuis le jardin du manoir familial. origines divers ▪ La légende raconte que les Sterling auraient de sombres ancêtres irlandais, mais elle n’y croit pas un mot. Impureté dans son sang royal. langues parlées ▪ Le langage corporel, celui de la bouche en coeur, du décolleté pigeonnant et des oeillades mielleuses. L’art de la séduction dans tout ce qu’il a de plus bestial et qui lui permet d’attirer tout un chacun dans son plumard. Willa, est détentrice d’un pouvoir mystique; elle hypnose d’un battement de cils et réclame son aller pour le septième ciel. Nymphomane assumée, elle comble ses envies charnelles d’une simple moue boudeuse et putassière; un langage universel. Elle maitrise parfaitement l’anglais, sa langue natale mais s’en sert uniquement pour inonder son auditoire d’obscénités; elle jure avec pugnacité et joue avec les codes de la vulgarité; si bien que ses contemporains la préfèrent lorsqu’elle ne parle pas. Belle et silencieuse, une utopie. Willa parle couramment français et russe, des savoirs qu’on lui a inculqués étant gamine et dont elle n’a aucune utilité. études/métier ▪ Willa se présente comme l’icône de la nouvelle génération. It-girl et personnage médiatique d’influence, elle exhibe sa parfaite existence sur les réseaux sociaux et collectionne aussi bien les « likes » que les « followers ». Ses moindres  faits et gestes sont commentés, analysés, disséqués, par une horde de fans, de « haters » et de journalistes spécialisés. Son visage est partout, omniprésent, elle est l’ombre malveillante qui plane au dessus des villes, dans les smartphones, les chambres d’adolescents, sur les façades des immeubles et dans les kiosques à journaux. Mannequin à ses heures perdues, on utilise son joli minois et son réseau d’influence à des fins publicitaires et commerciales. Parfois, elle se donne en spectacle sur les plateaux de télévision où elle se plait à jouer à la potiche écervelée pour le bonheur des médias qui relaient ses frasques et ses interventions absurdes. Petite chérie des tabloïds , elle fait le bonheur de la presse à scandales et des paparazzis; on étale sa vie privée régulièrement ponctuée de frasques, polémiques et autres rumeurs indécentes. Un non-choix de carrière désapprouvée par la totalité du clan Sterling, qui se trouve à des années lumières de leur sévérité naturelle et de leur affection pour le pouvoir. revenus financier ▪ Déshéritée par Eleanor et William Sterling, le couple royal, à cause de ses frasques répétées puis exilée aux Hamptons afin de ne pas entacher davantage la réputation familiale, Willa erre comme un fantôme dans les couloirs sombres du manoir loué par Lloyd. Tous espèrent que cette retraite -forcée- au soleil lui permettra de se faire oublier de la presse à sensation. Aussi, elle s’applique à vider ses comptes bancaires furieusement, folie dépensière qui la guette; bientôt elle s’attaquera à la fortune de Lloyd, avant de supplier père et mère de lui redonner de quoi s’offrir une existence décente, de subvenir à ses caprices de diva, de mener la vie de château. lieu de résidence ▪ Amagansett, un manoir somptueux face à l’océan qu’elle partage avec ses frères ainés : Leonard tout juste libéré de sa geôle et l’admirable Lloyd. On y croise également l’insipide Bethany qu’elle se plait à torturer sans raison valable; juste parce que ça l’amuse de voir les autres souffrir à sa place. orientation sexuelle ▪ Willa aime les plaisirs de la chair, qu’importe qu’ils soient offerts par un homme ou par une femme. Féministe et libérée, elle ne réfrène jamais ses envies, ne contrôle pas ses pulsions. Willa se laisse guider par ses instincts dans les draps de parfait(e)s inconnu(e)s et ne s’en cache pas. statut civil officiel ▪ Officiellement célibataire, même si les magazines lui prêtent diverses relations plus ou moins sérieuses. Willa s’applique à ne pas répondre aux accusations, à entretenir le mystère. La vérité est toute autre, son coeur n’appartient qu’à un seul homme : Lloyd, le grand frère qu’elle admire au delà du raisonnable, défend envers et contre tous et adule de façon démesurée; celui qu’elle place sur un piédestal et dont personne n’arrive -et n’arrivera jamais- à la cheville. statut familial ▪ Famille bourgeoise de Washington, les Sterling forment une caste privilégiée et influente dans le monde des affaires. Leur fortune colossale bâtie sur un empire immobilier et automobile est entretenue depuis des générations. Les Sterling s’appliquent à soigner leur image et à paraitre irréprochables sous tous rapports. Ambitieux, déterminés et en quête permanente de pouvoir, les membres de la famille sont guidés par les flammes de la grandeur et semblent n’avoir qu’un seul désir : diriger le monde. Partisans de la maxime « marche ou crève », les anciens n’hésitent pas à éloigner les individus les plus incontrôlables qui se multiplient dans leur rang au sein de la nouvelle génération et qui manquent d’entacher leur précieuse réputation. A l’instar de Leonard, le frère ainé qui vient tout juste d’achever sa peine, Willa est elle aussi contrainte à l’exil par ses géniteurs ne supportant plus ses frasques relatées jours après jours dans les médias locaux. Cachée dans un manoir, niché en plein coeur des Hamptons; elle est celle qui déverse des torrents de honte, bafoue l’héritage familial, l’incapable parmi les meilleurs. Electron libre dangereux et sans filtre, on la surveille de loin, sans lui accorder l’attention et la considération qu’elle mérite. Un comportement qu’elle juge être un affront, une attaque personnelle et qui la blesse un peu plus chaque jour, qui fait grandir les maux qui la rongent à l’intérieur et que tous ignorent. nb d'enfants ▪ Aucun, dieu soit loué. Willa ferait une mère abominable et absolument irresponsable. traits de caractère ▪ Immature, Willa surprend par ses caprices enfantins, des crises bruyantes qui peuvent perturber la sérénité de tout un quartier. Lunatique, elle ne supporte pas qu’on lui dise non, qu’on freine ses pulsions, entrave ses envies, elle n’admet aucun refus, ne tolère aucune forme de contrariété. Willa c’est la glace qui devient braise en un clin d’oeil, changeante elle peut passer du rire aux larmes en quelques minutes. Hystérique et sauvage, personne n’a encore su trouver la formule magique permettant de la contrôler, de la canaliser; son majeur levé bien haut face aux représentants de l’autorité, elle dégueule sur les fondements du patriarcat dont les Sterling s’inspirent depuis des décennies. Provocante pour le seul plaisir de voir sa génitrice frôler la crise cardiaque, Willa ne sort jamais sans sa panoplie de tenues scandaleuses et affriolantes; on repère de loin ses lèvres sanguines, un rouge tapageur et criard signé Saint-Laurent, sa marque de fabrique. Hypersensible, Willa se vexe pour un oui, pour un non, une susceptibilité exacerbée qui l’a fait passer pour folle; bonne à interner. Instable et dangereuse, elle est celle que l’on pointera du doigt si le vernis doré qui recouvre le nom des Sterling venait à s’effriter. Adapte des mensonges, Willa profère des énormités à longueur de journée, si bien qu’on ne l’écoute plus, ne lui accorde plus aucun crédit; sa mauvaise foi semble pourtant amuser Lloyd qui lit en elle comme dans un livre ouvert. Attachante, on fond devant sa bouche en coeur et ses moues angéliques; au premier regard, on lui donnerait le bon dieu sans confession sans imaginer l’être luciférien caché derrière les sourires de façade.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
I don't give a damn about my reputation.
Elle se délectait d'un massage à six mains, sirotait des alcools sucrés rehaussés d'un doigt de Chanel n°5, vivait de champagne, mordait dans tous les raffinements. Tout ce qui n'était pas immédiat lui paraissait interminable. Le plaisir était sa frénésie, la rapidité son tempo. Sans s'essouffler, elle bondissait vers ses appétits, voulait posséder chaque seconde. ✻ (w.s).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
just have to move the bats out of your head. ~ willa.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PS Move
» Mes bats.
» Move Controller, 59,99$ ?
» Little Big Planet 2 joué au move au TGS
» Débats

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH MY HAMPTONS!! :: II. RICH SQUAD WHERE ART THOU :: Catch Me If You Cannon :: Hate 2 Love-
Sauter vers: