Partagez | 
 

 ― topic commun n°2 - (charity horse racing)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karma

avatar

Messages : 21
Avatar, © : by witchling
Pseudo : karma, comme le destin quoi

MessageSujet: ― topic commun n°2 - (charity horse racing)   Dim 11 Juin - 0:22

topic commun #2 ()
Et voici le tout nouveau topic commun, dont le but est de lancer une nouveauté majeure du forum : la création d'un magazine d'investigation s'intéressant à la faune des Hamptons, créé par une bande anonyme de journalistes et d'habitants et visant à déstabiliser une élite souvent détestable à leur encontre. Vous retrouverez toutes les informations concernant Stargazing dans ce forum et en attendant les premiers articles qui ne sauraient tarder, n'hésitez pas à faire réagir votre personnage face à ce nouveau bouleversement. Hormis cela, profitez du pique-nique et surtout, venez parier ! La marche à suivre est simplissime : dans votre premier post au TC, indiquez en-dessous (en spoiler ou non, c'est à votre guise) la mise de votre personnage ainsi que l'ordre d'arrivée des cinq premiers chevaux parmi la liste des quinze bêtes de courses recensées ci-dessous. La course aura lieu à mi-TC et les numéros vainqueurs seront tirés grâce à la magie du dé ! Dans l'intervalle, profitez des lieux, de l'alcool à flots et du parfum de scandale qui règne dans les Hamptons, surtout au country club, capitale des apparences et des commères. Et n'oubliez pas ... Karma rôde toujours, susceptible de pimenter cette journée ensoleillée et vos personnages à sa guise. Sauf si vous ne le désirez pas, dans ce cas, n'oubliez pas de l'indiquer dans votre premier post de manière visible. Enfin, n'hésitez pas à poster court pour une plus grande réactivité, la hauteur de l'avatar serait idéale.
Maintenant que l'essentiel est dit, il ne vous reste plus qu'à vous amuser, vous mêler à la foule, à faire fonctionner votre imagination débridée pour nous offrir toujours plus de feels et de drama ... l'avenir et le contenu de Stargazing dépendent aussi de vous !

chevaux de courses présents aux Hamptons
1. Argentic
2 Sea Breeze
3. Black Dream
4. Trésor
5. Fandango
6. Silver Sonic
7. Sunshine
8. Helios
9. Farnley
10. Malibu Star
11. Colorado
12. Angel Fire
13. Prince
14. Nightlight
15. Woodstock



anything that makes your heart racing is probably worth doing
Dès la saison estivale officiellement déclarée ouverte c'est au sein du Hills, le country club local, que se concentre les pouvoirs ... et l'agenda socialite des festivités supposées rythmer les prochains mois. Cette année ne fait pas exception à la règle et les langues de vipère fortunées à la tête du comité d'organisation ont tout prévu pour satisfaire la faune locale. Jolies tentes dressées dans le parc luxuriant, masseurs exotiques, balançoires fleuries ou buffet fastueux, tout a été orchestré afin d'instaurer une ambiance de pique-nique champêtre façon aristocratie britannique ... jusqu'au clou du spectacle : une course équestre prestigieuse annoncée à mi-journée. Alors sous couvert de générosité (les sommes faramineuses récoltées seront bien évidemment reversées à qui de droit. Qui ? Aucune importance), n'hésitez pas à vous laisser séduire par le chant des sirènes de l'appât du gain et pariez sur l'ordre d'arrivée des cinq premiers fougueux étalons. Si vous êtes chanceux, vous pourrez repartir gonflé d'une somme indécente et du goût aphrodisiaque de la victoire.

Ce que les familles influentes à la tête du club et leurs invités n'avaient pas prévu ? La mutinerie des petites abeilles travailleuses de l'ombre, du Hills comme de l'ensemble des Hamptons. Car aux quatre coins de cette réception orchestrée au millimètre près trône pourtant des flyers criards qu'il est impossible d'ignorer et qui seront sans nul doute au coeur de toutes les attentions. Ce qu'ils annoncent ? Le lancement imminent de Stargazing, un nouveau magazine local aussi tapageur que scandaleux, capable de défaire fortunes et réputations, en octroyant à une élite souvent odieuse une attention dont elle se passerait bien... (plus d'informations ici)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Savie Schuyler
- too vicious for hell
avatar

Messages : 445
Avatar, © : danielle campbell, mine.
Multinicks : lowell, seth.
Pseudo : witchling, clau.

HAMPTONS VIBE
Neighborhood: Wainscott
Relationships:
Availability: available - fr/ang.

MessageSujet: Re: ― topic commun n°2 - (charity horse racing)   Dim 11 Juin - 17:06

La fermeture éclair de sa robe reste coincé, un long soupir émanant de sa gorge désespéré. Un combat interne - et physique - avec ce fichu bout de métal qui, réellement, devrait fonctionner pour le prix que vaut cette putain de robe. Deux minutes, elle accorde deux minutes de plus à cette robe avant de l'enlevé en à peine un claquement de doigts, la lançant au sol dans un grognement sublime, digne d'une louve en colère contre la lune. Les hurlements cessent après plusieurs jurons bien placés. Retour à la case départ; son garde-robe est remplit, oh ce n'est pas ça qui lui manque. Au contraire, Savie Wintour possède plus de tenus qu'espéré. Certes, que devrait-elle porter pour sa première apparition publique au bras de cet homme qui contribue à son plaisir personnelle depuis déjà plusieurs mois? Têtue, elle retourne voir la robe, élabore rapidement le vieux système de la trombone avec le fil, et tente de la fermer. Cette fois-ci, elle cède sous les menaces d'exécution à la guillotine et ferme complètement, laissant une silhouette parfaite dans le miroir. Ses cheveux, laissés naturels - car après les avoir coupés depuis plusieurs années, elle s'est lassé du court - sont plus fou qu'à leur habitude, et pour les maîtriser, elle attache un des côtés derrière son oreille. Un cuff sur l'oreille vient agrémenter la tenu qui est dorénavant complété. Savie ne se fait pas attendre, ne patiente pas pour descendre l'escalier et se rendre à l'endroit de rendez-vous. Son rendez-vous, ou plutôt son amant d'une nuit puis de plusieurs - vu ses talents aux lits, compliment qu'elle garde pour elle et utilise pour obtenir des faveurs de sa part - patiente prêt d'une voiture de luxe, dans une tenu qui provoque un roulement de yeux; sa chemise est ouverte, laissant entrevoir son torse musclé. Contiens-toi Sav, tu n'es pas un animal ou une bête sauvage, contrôle tes ardeurs. « Wycker. » Un sourire et elle s'approche de l'homme en douceur, le laissant l'observer longuement.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
throw her to the wolves, and she'll return leading the pack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hamptonsvibe.forumactif.com
Daemon Wycker
- you're a bad idea but i like bad ideas.
avatar

Messages : 6
Avatar, © : dom sherwood, freesia.
Multinicks : aurora moon.
Pseudo : huntress, vendela.

MessageSujet: Re: ― topic commun n°2 - (charity horse racing)   Dim 11 Juin - 18:26

Il n'est et n'a jamais été un grand fan des festivités, encore moins quand il s'agit de côtoyer le gratin réuni pour jouer les hypocrites, mais quand une femme telle que Dev vous invite à l'accompagner c'est simple : vous ne dites pas non. Ce n'était pas faute d'avoir essayer - à mainte reprise - de l'amener à accepter une sortie. A chaque fois, un refus clair et net. C'est une femme farouche , insaisissable au caractère bien trempé : tout ce qu'il aime chez la gente féminine. Fort heureusement, ce n'est pas les vêtements pour ces occasions qui manque chez lui, surtout quand vous êtes à la tête d'une entreprise comme les Wycker. Le choix est fait rapidement et la tenue enfilée en un tour de main, n'appréciant pas d'arriver en retard. Il déboutonne quelques boutons à sa chemise, pour se sentir plus à l'aise, dit-il mais aussi parce qu'il sait que ça a son petit effet sur une certaine brunette. Les clés en mains, il ne s'attarde pas chez lui et prends le volant de l'une de ses plus belles voitures. Quelques minutes plus tard, il se gare en face de chez la jeune femme et ferme la portière pour s'appuyer contre cette dernière. A peine quelques secondes de passées et la voilà qui sort de chez elle; une vision sublime. Elle a définitivement choisit une tenue qui lui sied à merveille, un décolleté à faire tourner les têtes, presque indécent. Il va devoir faire de vrais efforts pour ne pas la fixer du regard toute la soirée. « Wycker. », le salue-t-elle suivit d'un sourire qu'il retourne par l'un des siens. « Love. » Il la salue de son accent britannique, son air charmeur toujours sur le visage. « Tu es exquise. » Lui souffe-t-il une fois arrivée à sa hauteur. Une vérité, un compliment sincèrement, lui qui en donnait si rarement. Un regard s'attarde quelques secondes sur sa silhouette puis remonte vers ses yeux. « Prête ? » Demande-t-il attendant sa réponse pour contourner la voiture et lui ouvrir la portière. On est un gentleman ou ne l'est pas après tout.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
□ underco.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola Price

avatar

Messages : 22
Avatar, © : katherine langford, mine.
Pseudo : spf, math.

HAMPTONS VIBE
Neighborhood: Shinnecock Hills
Relationships:
Availability:

MessageSujet: Re: ― topic commun n°2 - (charity horse racing)   Ven 16 Juin - 7:23

Surexcitée comme une puce, ses hormones de femmes enceinte lui jouaient souvent ce petit tour. Elle était surtout excitée parce qu'elle allait enfin participer à un événement de bourges et connaitre pour une journée cette vie enviée et rêvée. Elle était bien sûre contente de sa vie lambda, mais quand l'occasion se présentait, il fallait en profiter à fond. On dit merci qui? Merci Kitty. Elle n'aurait jamais pu avoir de vacances si sa soeur n'avait pas invité toute la famille dans les Hamptons. Elle avait trouvé au fond de sa valise, une jolie robe blanche à broderies anglaises qu'elle savait encore enfiler en vue de son ventre qui gonflait des jours en jours. Un mois, cela faisait déjà un mois que le test entre ses mains avait indiqué positif. Elle ne l'imaginait pas encore très bien. Elle n'était pas dans le dénie, elle était bien consciente, elle trouvait ça juste fou. Elle avait hâte, elle avait peur aussi. Elle passait par toutes les émotions possibles et inimaginables en même temps. Heureusement qu'elle était bien entourée. Le sourire aux lèvres, elle s'approcha doucement comme une petite souris de sa soeur qui avait le dos tourné. Elle déposa son menton sur son épaule. - Bouh! - Tout naturellement, comme une enfant. Elle alla s'asseoir devant elle, en pointant la montre invisible sur son poignet pour montrer son impatience. - On y va?   - Demanda-t-elle en lui faisant le regard suppliant.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lowell Varsoci
overcome by this war of hearts
avatar

Messages : 209
Avatar, © : matthew daddario, myself.
Multinicks : dev.
Pseudo : witchling, clau.

HAMPTONS VIBE
Neighborhood: Quogue
Relationships:
Availability: tc, aurora, sayer, jane, nils. [closed]

MessageSujet: Re: ― topic commun n°2 - (charity horse racing)   Ven 16 Juin - 17:52

Pas très friand des événements caritatifs, l'italien-né expire, laissant l'air de ses poumons contaminé l'air de son désespoir. Il devrait sourire pourtant, s'exciter de cette nouvelle opportunité que la vie lui présente, mais il ne peut pas, ne conçoit pas ce que le futur lui laisse en héritage. Un enfant déchiré entre deux parents, voilà ce à quoi sa vie se destinerait. Un vrai bordel ambulant. Un cirque, encore plus ridicule que sa propre famille. Le Varosci, pourtant un homme familier, doux, ne comprenait pas que l'on puisse le destiné à un tel désastre. Certes, il garde un bref sourire qui n'atteint jamais les oreilles, ses dents camoufler par sa bouche dans une ultime tentative de donner un peu de bonheur à sa vie. Lowell se verse un verre de vodka, sentant l'alcool brûler sa gorge. Mais bien évidemment, il est interrompu dans ce moment crucial par la porte. Le son est familier, la techniquement, le bruit. Il se précipite et est finalement face à Nils Frey, cet ami qui le supporte dans toutes les épreuves, celui qui est toujours debout après tant. Un premier sourire traverse ses traits noircis par la nuit, par ce dur événement qui changea toute sa vie. Le divorce ne fut pas difficile, rapide plutôt. Deux minutes suffirent pour qu'il signe ses papiers, mettant fin à plusieurs années de bonheur et d'amour qui dorénavant n'était plus. Lowell avait aimé Beth auparavant, de tout son coeur. Mais au travers des jours, des semaines qui s'étaient transformés en mois, il finit par l'oublier, par se consoler dans cette pensée qu'il trouverait ailleurs ce qu'il cherchait, loin de se douter que ce serait plus prêt qu'il ne le pensait. « Nils, ta tenu est.. perfetto. » Car la sienne est loin d'être extra-ordinaire. Une simple chemise grise avec des arrières-tons de bleu ainsi qu'un pantalon noir. Le mot casual est adapté pour l'italien toujours en extrême classe. « Allons-y avant que je ne change d'idée. » Il termine son verre de vodka en une seule gorgée, rejoignant son ami dans la voiture. Instinctivement, Lowell pose une main sur le genoux blessé de l'autre homme. « Comment va notre blessure de guerre? » Un miracle, avait dit les médecins qui étudiaient le cas de Nils. Simplement un bon manié de son scalpel, pensait Lowell en secret. N'importe qui pouvait prédire la terminaison de la carrière de l'étoile montante. Mais au lieu de laissé son genoux en, eh bien, milles morceaux, en merde, l'italien s'était battu avec les physiciens, les médecins, pour rétablir au moins ce qu'il en restait. Ainsi, le Frey pouvait dorénavant marcher sans douleur, en quelque sorte. C'est d'ailleurs ce cas précis qui valu le titre de Lowell. Les journaux nommant sa réussite, oubliant qu'une étoile mourrait en secret. Mais personne ne décrit à quel point Lowell tenu à s'assurer de la réhabilitation du Frey. Pendant toute sa guérison, il fut à son chevet, à noter les efforts, à l'encourager, le tenir vivant. Car quiconque apprend que sa vie est redessiné, est emprunt à une dépression. Ils devinrent inséparable, des amis de longue date. Et pour rien au monde, il ne changerait une seule étape. Et maintenant, Nils se tenait à ses côté pour l'aider à supporter son divorce. Bien que les semaines soient passés, ça n'en restait pas moins difficile. Une fois arrivé à l'événement, les flashs aveuglèrent le Varsoci à travers les vites teintés de la voiture conduite par le chauffeur de la famille. Lowell avait tenu à amener Nils à cet événement, le suppliant d'être son cavalier, son plus un, et bien sûr, il n'avait rien pu lui refuser. Naturellement, comme s'il était accompagné de sa femme, Lowell sort de la voiture et tend le bras à Nils pour l'aider à sortir. Les journalistes se régalent bien évidement de sa sortie pour poser des questions. « Merda, ils vont croire que j'ai divorcé pour sortir du placard. » Dit-il en se dirigeant vers le stand pour les dons. Comme toutes les années il verse une généreuse somme, sans même pensé à remporter. « Si mon nom est le gagnant, veuillez verser la somme à Monsieur Nils Frey, merci. » Car de l'argent, il en avait par dessus la tête. « Merci d'être là, avec moi. » Il baisse la tête un léger sourire marqué sur ses lèvres, il laisse même ses dents apparaître un peu. « Normalement Beth embrasse la feuille pour me porter chance. Peut-être que tu me feras gagné. » Un clin d'oeil en sa direction alors qu'il plie la feuille et la lui tend, essayant d'être amusant sans réalisé que le charme italien, le flirt, était de retour. Fucking italian charm, penserait Nils. Lowell ne pouvait que rire dans ses pensés.
Spoiler:
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
And do not mistake to think, that I could possibly be made to leave you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty Price



Messages : 34
Avatar, © : suki, faust.
Multinicks : lloyd.
Pseudo : aghnn.

HAMPTONS VIBE
Neighborhood: Shinnecock Hills
Relationships:
Availability: yep (2/3)

MessageSujet: Re: ― topic commun n°2 - (charity horse racing)   Dim 18 Juin - 7:59

Lola frétille sur place d'excitation quand Kitty, généralement tout aussi volubile, soupire en ajustant sa mini-robe jaune, bien trop mini pour un tel événement. Mais elle s'en fout, Kit, et l'étiquette d'artiste qui colle à sa peau au moins autant que les éclats de peinture suffit à faire passer son goût pour les fringues douteuses et colorées pour ... des excentricités créatives. Tu parles. Elle ajuste un décolleté pigeonnant et enfile son lot de breloques au poignet tout en jetant des regards en biais à sa petite soeur impatiente, disparue de son champ de vision. "Ne t'attends pas à t'amuser Lol', ça va être chiant à en mourir. Tu pourras pas dire que je t'ai pas prévenue." se marre-t-elle de son timbre rocailleux alors que Kitty glisse une main aérienne dans sa crinière indomptable ... qui restera telle quelle, ondulée par l'eau chlorée de la piscine et encore vaguement humide. Et juste quand elle s'apprête à pivoter sur ses gambettes gorgées de soleil à la recherche du suricate sous acides qui lui sert de petite soeur, Kitty sent la pointe d'un menton contre son épaule et affiche un large sourire en déposant un baiser sur le front tout doux de Lola. "Yep. J'ai l'impression d'avoir à nouveau dix piges et de t'emmener au zoo et finalement, à bien y réfléchir, c'est un peu le cas." Elle n'est pas mauvaise Kitty, juste ce qu'il faut face à cette élite pourrissante prête à se saisir de fourches et torches pour déloger les prolos de leur joli quartier. A gerber.
Les filles chevauchent leurs vélos de bobos jusqu'à l'impressionnant country club de la ville et même si elle n'a pas le jugement facile, en règle générale, Kit ne peut pas empêcher de rouler des billes devant le faste assumé, clinquant, juste bon pour montrer qui a la plus grosse. Elle abandonne son vélo sans l'attacher (le seul avantage à hanter une riche villégiature) et pile tout net avant de pénétrer dans l'imposante bâtisse pour planter des prunelles sérieuses sur le visage enfantin, adorable, de Lola. "Si jamais mon neveu ou ma nièce naît snob et dédaigneux, je blâmerais à jamais cette journée" qu'elle conclut gravement, avant de s'adresser au ventre encore plat de sa petite soeur. "T'entends ça, têtard ? Je surveille tes arrières." Kitty et Lola avancent parmi la foule encore éparse, mots sirupeux et étoffes précieuses, jusqu'à apercevoir le stand de paris équestres. Kit n'a pas la soif du jeu, elle ne l'a jamais eue, chez eux l'argent manquai pour les nécessités et il fallait cumuler les jobs pour se maintenir la tête hors de l'eau alors aller dépenser des fortunes sur des courses ... quelle idée saugrenue. Pour autant, elle s'avance, saisit deux tickets et propose naïvement son offre. "Euh ... je sais pas, mettez deux fois dix dollars." Et ça lui paraît bien payé, à Kitty. C'est pas deux dollars un ticket, dans la vraie vie, dans un petit troquet minable ? Elle l'ignore mais la tête de l'employée ne ment pas et se situe quelque part entre profond outrage et mépris glacé. Elle a le sentiment d'être la merde sous la chaussure droite de cette affreuse bonne femme et si elle s'en moque, elle refuse que Lola subisse ce genre de regard à vous clouer au sol. "Ok, deux fois cent. Et même deux fois mille, si vous avez l'obligeance de nous décrocher un putain de sourire." grogne Kit, pour qui la politesse ou à défaut la cordialité (et pas l'hypocrisie qui fait tourner ce monde) est un mantra obligatoire. La fille reste royale, reine des glaces devant l'éternel alors elle lâche seulement deux billets de cent, là où elle aurait pu en dépenser bien davantage car malgré ses allures de midinette un peu facile, ce n'est ni l'argent ni le talent qui lui putain de manquent. "Tiens, Lol, parie sur les cinq premiers et rafle la mise, ça leur clouera le bec." Kitty dégaine son sourire en coin de petite maligne alors qu'elle-même coche cinq noms au pifomètre le plus complet en répétant continuellement heureusement que c'est pour la bonne cause afin de s'empêcher de faire bouffer sa mise à la grognasse détestable.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Savie Schuyler
- too vicious for hell
avatar

Messages : 445
Avatar, © : danielle campbell, mine.
Multinicks : lowell, seth.
Pseudo : witchling, clau.

HAMPTONS VIBE
Neighborhood: Wainscott
Relationships:
Availability: available - fr/ang.

MessageSujet: Re: ― topic commun n°2 - (charity horse racing)   Ven 30 Juin - 3:08

Le surnom s'échappe de ses lèvres suaves dans un éclair de génie qui lui semble parfaitement approprié à la situation. « Love », prononce-t-il dans un accent british parfait qui la rend folle, l'émoustille presque, enfin, si elle ne saurait pas bien se conduire en public. Vient les compliments sur sa tenue, qu'elle ne retourne pas. L'art de manier l'homme puissant développer avec temps et patience, nécessite qu'il la pourchasse comme un prédateur avec sa proie. Jouer des bonnes manières ne fait pas parti de son vocabulaire. Certes, il est courtois, et lui ouvre la portière. « Prête ? » « Je suis née prête. » Le roucoulement de sa voix est laissé en suspend par le moteur qui ronronne comme un chaton. Une douce bête qui lui rappelle - sans vexer l'égo superficielle de Wycker - ce cavalier blond qui l'accompagne. Flatter dans le sens des poils, il obéit, se laisse tenter par les tentacules pourtant venimeuses de ses griffes de femme fatale. Peut-être est-ce son air innocent qui attire la gente masculine plus âgé à l'approcher. Nul ne saurait dire pour sûr. L'événement est tout prêt, Savie peut littéralement le sentir. Cette odeur de chiotte lui cause un effet de déglutition. N'en avait-elle pas eu assez, de vomir l'intégrale de plusieurs repas au cours des dernières semaines? Elle se tait, n'ose pas révélé à haute voix la vérité qui tranquillement changeait son corps. La réalité ne lui plaisait guerre. Il n'avait pas à le savoir, à y être mêlé. Ce n'est pas à lui d'assumer les conséquences, se répétait-elle silencieusement dans le confort de ses pensées, encore inaccessible aux autres - par chance. « Je m'attendais à au moins une question sur pourquoi j'ai finalement accepter de te voir hors de ma chambre à couché. » Une règle d'or entre eux, de ne jamais se rendre chez lui. Nul sait pourquoi, peut-être qu'il est bordélique, possède trop d'animaux, vit encore avec sa mère, ou bien cache de lourd secret chez lui. « Bien que je n'ai jamais vu la tienne. Enfin, pas encore. » Elle est assuré d'elle, qu'un jour elle percera les secrets de la chambre à coucher du blond séduisant qui plaisait à toute la gente féminine. Une vraie partie de plaisir, toutes les regarder loucher sur lui lors d'un événement pareil - effectivement. « Tu aimes les chevaux, Daemon? » Pour faire la conversation, mais aussi car elle n'est pas friande des grosses bêtes. Surtout celles qui dégagent une odeur fort répugnante qui lui foute la nausée.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
throw her to the wolves, and she'll return leading the pack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hamptonsvibe.forumactif.com
Lola Price

avatar

Messages : 22
Avatar, © : katherine langford, mine.
Pseudo : spf, math.

HAMPTONS VIBE
Neighborhood: Shinnecock Hills
Relationships:
Availability:

MessageSujet: Re: ― topic commun n°2 - (charity horse racing)   Dim 2 Juil - 16:04

C'était comme un bon vieux temps, c'était comme-ci rien n'avait changé alors que si. Lola, elle n'écoute pas les derniers mots de sa soeur. Elle sait bien qu'elle veut la protéger de ce monde de requin, elle le sait. Elles montent alors sur leur vélo et filent à toute allure vers le country club.  Arrivée devant, Lola est encore plus excitée, elle a des étoiles dans les yeux comme un enfant qui n'aurait jamais eu de cadeaux à Noel. Des ah ah ah s'échappa de ses lèvres suite aux quelques remarques de Kitty. - D'abord, c'est pas têtard, c'est asticot qu'il s'appelle. - Rétorqua-t-elle d'un air faussement hautain.  - Désolé mon petit, ta vilaine tata veut pas que tu fasses parti de la jet set. - Ajouta-t-elle en caressant son bidon. Lola ne sait plus où en donner de la tête, il y a du monde. Elle suit sa soeur, elle est  accrochée à elle comme du scotch. Kit se dirige vers le stand de paris. Lol' allait directement entrer dans ce monde qu'elle ne connaissait guère avec ce genre d'activité. Parier sur des chevaux, c'était bien un passe temps de riches ça. C'était presque comme dans la cour de récré sauf qu'on pariait des bonbons et qu'on ne balançait pas des millions pour la charité.  Lola, elle sentait le regard dédaigneux de l'employée quand Kitty misa dix dollars. C'était pas assez évidemment. Kitty misa à nouveau, mais plus cette fois-ci. Elle reconnaissait bien là sa soeur. Elle grognait. Kitty n'était pas un chaton, c'était une tigresse qui sortait les griffes. Lola, elle l'avait toujours admiré pour son répondant. Elle attrapa le billet que sa soeur lui donna et s'exécuta.  - Fais moi un beau sourire, Kit Kat. Laisse pas cette cruche et le reste tout gâcher. - Elle pencha sa tête pour essayer de l'attendrir. - Ce monde ne va pas me changer. Quand on né Price, on le reste. - Son petit air innocent accroché à son visage de poupée. Elle gribouilla inconsciemment des petits dessins sur son billet telle une gamine avant de relever le visage à nouveau vers sa blondasse préféré.- Je sais que tu voulais me faire plaisir et que tu m'avais prévenue qu'on allait se faire chier, mais maintenant on y est donc autant s'amuser à notre manière.   - Un petit sourire au coin de ses lèvres se dessina. Malgré qu'elle était entouré par des êtres humains qui se croyaient plus puissants que les dieux de l'Olympe, Lola allait rester elle-même.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willa Sterling

avatar

Messages : 43
Avatar, © : cara delevingne.
Multinicks : stanislas castel.
Pseudo : juliette.

HAMPTONS VIBE
Neighborhood: Amagansett
Relationships:
Availability: ~ open.

MessageSujet: Re: ― topic commun n°2 - (charity horse racing)   Sam 8 Juil - 6:25

Bafouant effrontément les bonnes manières inculquées par ses géniteurs lorsqu’elle n’était qu’une enfant; Willa pose ses pieds chaussés de talons vertigineux sur la table, faisant valser au passage deux coupes de champagne en cristal qui s’écrasent vulgairement dans la pelouse fraîchement coupée. Dans un soupir d’exaspération, elle replace quelques mèches blondes qui s’agitent sous l’effet du vent. Elle a choisi une table à l’écart de l’agitation et des mondanités; décidément pas d’humeur à faire des courbettes aujourd’hui. Willa repense à Washington, d’où elle a été bannie; à la presse qui se moque ouvertement de son nouveau train de vie; beaucoup trop sage et insipide. Loin de l’image à laquelle  les médias sont habitués; celle de la fille qui a le diable au corps et dont les coups de sang résonnent jusqu’en Europe. Impuissante, Willa observe, jour après jour, sa courbe de popularité s’écraser en flèche. Il faudrait trouver une parade efficace pour revenir au centre de toutes les conversations, être sur toutes les bouches; un scandale nouveau et insolite qui n’aurait pas une saveur de déjà-vu, de réchauffé. Un tremblement de terre. Un séisme pour les secouer tous. Les rayons du soleil caresse ses jambes nues et fuselées; et ses pupilles d’émeraude cachées sous une épaisse monture anthracite lancent des regards débordants de mépris à qui s’approche trop près de sa table et pénètre son espace vital.  Entre ses lèvres teintées d’un pourpre tapageur, se consume une cigarette mentholée qui l’entoure d’un halo de fumée bleue. Sainte Willa, comme une apparition divine au milieu de cette populace de pauvres mortels. Ses iris impitoyables parcourent une nouvelle fois l’assemblée à la recherche d’un Lloyd princier et possiblement éméché qui s’octroie un bain de foule mondain. Soudain, elle l’aperçoit en très charmante compagnie; un mètre quatre-vingt treize de muscles et d’élégance désinvolte, fils de criminel. Stanislas Castel, dont elle ferait bien son quatre heure et son midi aussi. Dans un sourire tiède, faussement niais et probablement vexé, elle lève une main en apparence amicale en direction de son ainé, puis dans un élan de provocation dont elle a le secret, la salutation fraternelle devient une insulte grossière symbolisée par un majeur qui fend l’air. Lloyd apprend à ses dépends qu’on ne laisse pas Willa se morfondre dans un coin avec ses démons. « Je m’ennuie ! » Une moue boudeuse s’empare de ses traits angéliques, avachie dans son fauteuil Willa ressemble à une capricieuse petite peste de huit ans dont les parents ne savent pas calmer les crises. Quelques regards outrés se tournent vers la reine du scandale mais elle n’y prête qu’une attention dérisoire, habituée à être celle qui allume l’incendie et que tous accusent ensuite. La boite de Pandore, c’était elle aussi « Quoi ? On peut savoir ce que j’ai fait encore ? Foutez-moi la paix ! » s’interroge t-elle outrée, victime d’un complot mondial. Les derniers regards accusateurs s’éteignent, l’attention se porte désormais sur les chevaux qui entrent en piste. Elle sort de son soutien-gorge un papier froissé puis se redresse pour encourager ses poulains.

Spoiler:
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
I don't give a damn about my reputation.
Elle se délectait d'un massage à six mains, sirotait des alcools sucrés rehaussés d'un doigt de Chanel n°5, vivait de champagne, mordait dans tous les raffinements. Tout ce qui n'était pas immédiat lui paraissait interminable. Le plaisir était sa frénésie, la rapidité son tempo. Sans s'essouffler, elle bondissait vers ses appétits, voulait posséder chaque seconde. ✻ (w.s).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislas Castel

avatar

Messages : 68
Avatar, © : joseph morgan.
Pseudo : juliette.

HAMPTONS VIBE
Neighborhood: Shinnecock Hills
Relationships:
Availability: ~ open.

MessageSujet: Re: ― topic commun n°2 - (charity horse racing)   Sam 15 Juil - 5:09



Stanislas se fraye aisément un chemin parmi la foule, -qui de toute façon se pousse pour le laisser passer- , une voie royale pointant tout droit vers le bar, se dessine alors devant lui. Tous ignorent qu’il n’a pas fermé l’oeil de la nuit et que sa démarche, -plus chancelante qu’à l’ordinaire-, et en grande partie due à la quantité phénoménale de spiritueux ingérée la veille et qui ruisselle encore dans son organisme. Ce petit désagrément, ne l’empêche pas d’être infiniment convaincu que : « soigner le mal par le mal » est la meilleure des solutions. Il attrape un verre de whisky -on the rocks-, contre vents et marées, toute la haute société des Hamptons s’hydratant uniquement au champagne français lors des mondanités et autres événements publics. Ses pupilles dilatées et ses cernes creusées sont savamment dissimulées derrière la dernière collection de solaires Tom Ford; cela lui permettant de -voir, sans être vu-. Déformation professionnelle, en tout bon président directeur général d’une société d’événementiels qu’il est, Stanislas prête une attention toute particulière aux détails liés à l’organisation. Le bar est généreusement doté, le buffet a été mijoté par un traiteur renommé, les nappes sont toutes d’un blanc virginal; au premier coup d’oeil on jurerait qu’il n’y a pas la moindre petite ombre au tableau. Jusqu’à ce qu’un flyer, aux teintes tapageuses, atterrisse entre ses griffes. -Stargazing-, un nouveau média local, presse-poubelle, consacré aux petits secrets de l’élite clinquante et désabusée qu’ils forment. « Lloyd, tu es courant ? » L’héritier Sterling abandonne sa charmante compagnie aussitôt et rejoint Stanislas, qui agite le papier dans tous les sens. « Ils ne savent plus quoi inventer pour se faire de l’argent sur notre dos et tenter de ruiner nos existences. C’est courageux, mais ça n’a strictement rien à faire à un événement caritatif comme celui-ci. » L’espace d’une brève seconde l’on pourrait se convaincre que Stanislas a dégotté une conscience morale au fond de son verre, puis il poursuit. « S’ils avaient fait appel à -Castel Productions- pour organiser cette journée, je peux te garantir que cet imprévu n’aurait jamais eu lieu. » Il arrache le flyer en deux sous le visage, vraisemblablement amusé de Lloyd. « D’ailleurs, tu sais pourquoi mon entreprise n’a pas été choisie après les appels d’offres ? Le prix ! Faire des économies en lésinant sur la qualité. L’organisation se rempli grassement les poches dans le dos des invités et donateurs. Une honte. » En d’autres circonstances, il aurait refusé de participer aux paris, -par pur esprit de contradiction-, mais la chance est de son coté et l’attrait du jeu et des gains sont deux passions difficilement contrôlables, Stanislas déplie sa mise et montre à Lloyd son très -discutable- pronostic de la course en préparation.

Spoiler:
 

Les deux amis, trinquent une nouvelle fois et entament une discussion dans laquelle ils refont le monde, une habitude de Yale qui ne les a jamais vraiment quittée. Un besoin permanent de tout remettre en question, de savourer une supériorité légitime et criante. D’apprécier sa propre réussite et grandeur, de l’auto-congratulation assumée et étalée au grand jour. « Tu entends, c’est la douce voix de reine Willa, qui hurle après ses sujets les moins obéissants. » Stanislas tourne le visage vers la capricieuse héritière qui joue des cordes vocales pour qu’on oublie pas sa présence. Un mélange stupéfiant de vulgarité et de charme enfantin. La demi-mesure ? Une utopie. « Si tu me laissais la -distraire-, je t’assure qu’on aurait le plaisir de la retrouver beaucoup plus calme. » Un large sourire dévoile les canines acérées de Stanislas tandis qu’il se remémore la terrible règle d’or selon laquelle : -on ne touche pas à la petite soeur de son meilleur ami.- Un adage qui l’ennuie suffisamment pour lorgner sur la désespérée Bethany; fiancée malgré elle à -un monstre-.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Shoots him full of .38 holes.
its a Saturday night special got a barrel that's blue and cold. ain't no good for nothin' but put a man six feet in a hole. ✻ (stanislas castel).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ― topic commun n°2 - (charity horse racing)   

Revenir en haut Aller en bas
 
― topic commun n°2 - (charity horse racing)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage)
» TOPIC COMMUN ;
» TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier
» MATCH DE VOLLEY ▬ topic commun
» CÉLÉBRATION DU PRINTEMPS ϟ banquet, topic commun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH MY HAMPTONS!! :: III. SOUTHAMPTON TOWN, THE HAMPTONS :: Shinnecock Hills-
Sauter vers: