Partagez | 
 

 |chained to the rythm.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: |chained to the rythm.   Dim 30 Avr - 8:38


somewhere along the lines we stopped seeing eye to eye.
Si la soirée emmène une légère brise, ce n'est guère assez pour que Gigi s'empare de sa veste laissée sur la banquette arrière. Ses mains attrapent la boite hermétique, saint graal, ticket d'or pour garantir au moins cinq minutes de solitude. Elle claque sa porte d'un coup de posterieur et ne prend pas la peine de la fermer à clé. Quiconque serait capable de voler une voiture sur le parking d'une caserne de pompier mériterait ce qui lui arriverait après que l'on découvre sa culpabilité. Gigi est tout à fait consciente de sa popularité auprès des collègues de son père. Tête d'ange toujours munie de pâtisseries, c'est dur de battre ce genre de rendez-vous. Et à peine elle passe la porte d'entrée, son prénom résonne dans les anciens murs de la caserne. Un sourire prend place sur ses lèvres, incapable de résister à la bonne humeur ambiante et elle embrasse son quota de joue, laisse son corps être englouti dans un nombre d'embrassade record. On la délivre de sa boite magique, la remercie, lui demande comment elle va et finalement, lui indique que son père est dans son bureau. Elle pourrait faire le trajet les yeux fermés Gigi. Elle a passé tant d'heures ici, d'abord à faire ses devoirs et finalement juste à passer pour les voir, s'assurer qu'ils vont bien, réparer les petits bobos. Elle ne les considère pas tous comme de la famille mais certains l'ont vu grandir, on ne peut pas vraiment faire abstraction de ce genre de chose. Ses doigts grattent la porte de son père, qu'elle pousse doucement, lui offrant un léger sourire. Ces derniers temps, elle ne sait jamais dans quelle humeur elle va le trouver. Tout ce qu'elle sait c'est que le tout va tourner au pugilat peu importe la situation. Il semblerait que ce soit plus fort qu'eux ces derniers temps. Incapables de communiquer, incapables de se gérer. - Hey. Je t'ai sauvé un cookie. Elle s'avance, le dépose sur son bureau et recule de nouveau. Elle a l'impression d'avoir quatre ans de nouveau Gigi et d'avoir besoin si désespérement d'attention, d'acceptation et d'amour. Ce n'est pas une situation qu'elle apprécie particulièrement mais elle veut juste qu'il comprenne. Qu'il comprenne que chanter signifie tout pour elle. Et qu'il signifie le monde à ses yeux et qu'elle a besoin de lui derrière elle. - Tout va bien ce soir? Elle demande alors, adossée contre le chambranle de la porte, pas vraiment à l'aise pour s'installer dans son bureau comme autrefois. Cette distance entre eux lui pèse mais elle en a besoin, protection invisible. Parce qu'elle sait qu'il va comprendre que les cookies viennent de ses parents et que ça implique qu'elle les a vu dans la journée. Et elle sait que ce qui va suivre ne lui plaira pas. Alors perdue pour perdue. - Je ne serai pas là le week-end prochain. J'ai un concert à New-York dans une petite salle. Première partie. Elle ne demande pas la permission, sachant pertinemment qu'elle ne l'aura pas mais son absence le week-end entier sera forcément remarquée.
Revenir en haut Aller en bas
 
|chained to the rythm.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Surya || Chained in the moonlight
» Les bons dossiers de Tonton Haga : Rhythm Tengoku
» Un stage Dr. Mario et un personnage de Rythm Paradise ont été enlevés.
» Touhou Rhythm Carnival ! Kurenai
» osu! - Rythm is just a click away

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH MY HAMPTONS!! :: VII. SHOULD OLD ACQUAINTANCE BE FORGOT :: That Which We Destroy :: RP-
Sauter vers: